top of page

Se focaliser sur ce qui est sous votre contrôle

Lâchez prise sur ce que vous ne pouvez pas contrôler ! Vous pouvez changer vos pensées, vos actions, réactions et émotions, mais vous ne pouvez pas changer les autres.

Lors que l'on participe à des compétitions et que l'on échange avec des sportifs on peut rapidement constater que: - certains appréhendent le regard des autres, se demandant si ils vont être jugé, ce qu'on va penser d'eux, et si ils étaient ridicules? - certains se focalisent sur la météo, cette météo qui n'est pas en leur faveur ... - d'autres se font des films à l'issu un plutôt négative de leur course à venir, ils sont en train d'essayer d'imaginer ce qu'il va se passer dans les heures et minutes qui vont suivre bien qu'ils n'aient aucune compétence en "madame Irma" - .... Se focaliser sur des choses qui ne sont pas sous notre contrôle, refaire le monde avec des "si", imaginer le passé ou le futur c'est cool mais pas forcement ce qui permet de performer et être bien dans l'instant présent. Ce n'est pas toujours évident de se rendre compte que notre esprit s'égare et qu'il pourrait y avoir des choses plus utiles à effectuer. Pas évident de porter son attention sur des choses un peu plus positives que ces grandes histoires que l'on se raconte parfois. Ce qui est fascinant c'est que l'on reproduit souvent le même schéma de pensé d'une fois sur l'autre, un peu comme si on était câblé d'une certaine manière et qu'il était difficile d'en sortir. Cette manière d'agir, penser et réagit se répète souvent un peu ... et puis des micro signaux viennent parfois nous conforter dans l'idée que l'on avait raison d'appréhender, de porter toute notre attention sur cet élément non utile à la performance immédiate ou notre bien être dans l'instant présent. Lister ces éléments qui sont hors du tunnel de concentration puis lister les éléments utiles à l'action présente, permet de mettre en place des routines où seul les éléments utiles seront pris en compte, prenant doucement la place des éléments externes non utiles, voir perturbateurs. Plutôt que d'apporter de l'attention aux personnes environnantes on se concentrera par exemple sur les réactions de son binôme, plutôt que de se demander si le parcours va bien se passer on va se concentrer sur le contrôle de son matériel ...


L'attention est limitée, il serait dommage de ne pas l'utiliser à bon escient.




Comentários


bottom of page